Votre dernier film

Discussion dans 'Séries & Cinéma' créé par HAZH, 28 Avril 2015.

  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Rejeter la notice
  1. Cuirmoustache

    Cuirmoustache Archange du caca

    Inscrit:
    14 Mars 2016
    Je sors de 120 bpm (oui bon que maintenant, je sais); Je crois que c'est la première fois au cinéma qu'un film se finit et que la salle est complétement silencieuse. Personne qui parle, personne qui bouge.
     
    Carmaï, Rayal, Eleusis et 2 autres personnes ont fait un câlin
  2. Zenigame

    Zenigame Saviez-vous que ça veut dire Carapuce en jap ?
    Equipe évènements

    Inscrit:
    8 Juillet 2015
    Allez, j'ai vu un paquet de films ce weekend. Par où je commence ?

    Ouais, j'ai craqué et je suis retourné voir Blade Runner moins d'une semaine après l'avoir vu pour la première fois (mais cette fois j'étais au ciné avec des ami.e.s).
    Et du coup, l'avoir revu m'a permis de changer mon avis dessus, car j'ai pu me rendre compte de toute la profondeur de ce film.
    En fait, c'est le genre typique de film où tu ne dois pas te contenter de l'histoire en elle même, mais de tous les tiroirs qui sont parsemés un peu partout. Chaque fait peut avoir 20 000 interprétations différentes qui changent totalement ta vision du film, et c'est assez incroyable.
    Bien sûr, il y a la grande question qui est de savoir si Dekker est un réplicant, mais là où j'ai surtout cogité, c'est quand j'ai réalisé que ceux qui étaient le plus humains dans ce film, c'est les réplicants.
    Tous les autres personnages (donc les humains) sont vraiment plat, des personnages fonction qui sont mal écrit. Tandis que les réplicants ont tellement de profondeur, entre Rachael qui avait énormement d'assurance au début et qui se décompose au fil qu'elle se rend compte que sa vie n'était qu'un mensonge et Roy avec son fameux monologue final. Du coup tu perd tous tes reperes et tu te demandes : au final, qui sont vraiment les réplicants ? Celleux qui se complaisent dans ce monde cyberpunk, ou celleux qui n'arrivent pas à s'y adapter car cet environnement est totalement invivable (genre littéralement pour elleux) ? Et venant d'une communauté qui refuse de se complaire dans notre société patriarcapitaliste, ça m'a énormement parlé.
    (et puis je trouve aussi que les réplicants sont des zèbres, mais là j'en parlerai qu'aux concerné.e.s)

    Bref, revoir ce film fut une chouette expérience. Et puis bon, cyberpunk quoi <3

    Le vendredi 13 dernier j'ai aussi vu Vendredi 13, pour être raccord avec la journée (et j'ai envie de regarder un film de la licence Vendredi 13 tous les Vendredis13 pendant quelques années, ça peut être chouette)

    Pour le coup c'était la première fois que je voyais un vrai slasher. Bah... J'ai ri pendant les 2/3 du film, mais je crois que c'était pas le but, en fait. Genre je trouvais que les scènes de suspens étaient plutot bien reussi (filmer depuis l'oeil de l'assassin et avec les situations), mais les moments de tuerie étaient tellement ridicules que s'en était drôle, et c'est un peu dommage.
    Et puis la fin a bien sauvé le film.
    Même si le combat entre la fille et la mère était parfois ridicule, tu reussissais à stresser avec l'héroine au fil du déroulé de l'histoire, avec le stress que Jason débarque soudainement.
    Et quand il débarque, bah la scène est suffisamment cauchemardesque pour ne pas fermer l'oeil de la nuit. Raaah ! J'ai envie de voir le 2 maintenant !

    Bref, je suis pas expert.e, mais je pense que ce film possède toutes les qualités et les défauts du slasher. J'ai quand même hâte de voir Halloween et les griffes de la nuit.

    LA CLAQUE
    Première fois que je vois un Carpenter, et ce film est tellement efficace ! Et l'envie de garder le mystère jusqu'à la fin est une si bonne idée !
    Je n'attendais rien de ce film finallement, mais au final il est vraiment incroyable et stressant. Tu sais pas d'où le danger peut venir. Et c'est tellement efficace car on a l'impression d'être dans l'équipe et de chercher le moindre indice jusqu'au bout !
    Peut-être l'un des meilleur films que j'ai vu lors de ce marathon (avec Blade Runner et Brazil)

    Par contre, le destin des chiens, c'est un non pour moi :(


    Je finirai tout à l'heure, il en reste deux
     
    Carmaï, pincel67 et Eleusis ont fait un câlin
  3. Leif

    Leif Grand invocateur de gifs de Karime Debbache

    Inscrit:
    24 Avril 2015
    Vu double impact... C'était long. Si long. c'est la 2e fois que j'ai failli m'endormir devant un film.
     
    Carmaï et mickaelpagnier ont fait un câlin
  4. Eleusis

    Eleusis Bad dragonne

    Inscrit:
    9 Août 2015
    @Zenigame On veut la suite de ta liste !!
     
    Zenigame et Hela Song ont fait un câlin
  5. Zenigame

    Zenigame Saviez-vous que ça veut dire Carapuce en jap ?
    Equipe évènements

    Inscrit:
    8 Juillet 2015
    Ahah !

    Alors il va falloir que je fasse la critique de 10 nouveaux films xD Pardon, j'ai été pris par une certaine flemmingïte aigüe ces derniers temps

    Allez, je vous balance mes avis sur 3 autres films (je vais pas compter les autres films que j'ai vu ailleurs, genre au cinéma ou pour 2hdp. Je pense que mon avis sur Double Impact ne fera pas beaucoup de lignes)

    Le fameux film à ne pas spoiler et avec Franck Underwood dans le rôle du boiteux dedans.

    Je rajoute un spoil supplémentaire pour celleux qui l'ont pas vu

    Alors
    Euh
    J'ai deviné la fin ._.
    Alors ok, le film est vraiment bien, il te tient en haleine jusqu'à la fin et t'essais de percer la solution à cet enigme. Il est minucieusement bien construit et permet au spectateur d'avoir l'impression d'être dans la peau du detective.
    Après je trouve dommage que sur un plan ils aient montré la tête d'un faux Keyser. je trouvais vraiment cool qu'ils mettent le mystère (et surtout la crainte) autour de ce personnage.

    Mais en vrai, dès qu'ils ont dit que Verbal était un bavard, j'ai compris qu'il inventait toute l'histoire.
    Au départ je pensais que c'était genre pour perdre du temps et qu'en fait ses collègues sont pas mort et sont en train de faire un coup. Mais lorsqu'il y a eu le premier twist (que Keaton serait Keyser), je me suis dis "non, c'est pas ça, c'est pas assez gros. Ya forcément un autre twist après, du genre que... OH PUTAIN" et tout est devenu limpide. Et le film a confirmé ma pensée 5 minutes après.

    Raaah, je deteste deviner la fin, ça m'avait fait pareil avec Sixième sens, c nul ! >.<

    Alors déjà, je suis totalement étonné.e que si peu de personnes connaissent ce film, alors que quand j'étais petit.e j'avais l'impression que c'était le film d'action le plus connu sur Terre et que j'ai jamais eu l'occasion de voir.

    Et bah en tout cas, ce film est une vraie pépite d'ingéniosité. Je trouve l'idée de départ vraiment bien pensé, et fonctionne bien. L'idée de comparer un film d'action banal à la réalité était vraiment sympa, et fonctionne bien. (et puis Schwarzy qui rencontre Schwarzy <3 )

    Après dans la seconde partie, c'est vrai qu'il y avait certaines choses qui marchaient pas, genre certains détails qui te font dire "mais, on est vraiment dans la réalité ?!" Et puis j'ai vu la vidéo de Meea sur ce film et ça a donné tout un autre sens à ce film.


    En fait, ce film ne retrace pas une comparaison entre un film et la réalité, mais entre un film d'action des années 80 et un thriller des années 90. Et là, le film prend un autre sens, il devient transmédia et associé les genres. Je sais pas si ça a été fait exprès, mais si c'est le cas, je trouve ça super. Et maintenant j'ai envie de voir un film qui irait encore plus loin, avec genre un personnage d'un genre de film quelconque qui se retrouve dans des films de genre différent. Ca serait tellement cool. Ca existe déjà ? Vous savez pas ?

    Je m'attendais pas à ce que j'adore autant ce film
    En fait je m'attendais à un drame sanglant du début à la fin, genre un vrai slasher mais avec le requin à la place de Jason. Alors c'était presque ça, mais je m'attendais pas à y voir tous les enjeux capitalistes derrière (on est d'accord, le vrai méchant du film c'est m'sieur l'maire, hein ?) ainsi que toute la legereté. Mais ensuite tu te rappelles que le réalisateur est le même gars qui a fait des films comme ET ou Jurassic Park, et finalement ça devient logique.
    Le film est bien rythmé, te fait stresser aux bons moments et te détend aux bons moments. Même le requin fait pas si sheep que ça (alors que le film est sorti en 1975 ! Le requin est plus convaincant que les requins de certains nanards d'aujourd'hui quoi !)

    Bref, superbe film qui se regarde vraiment d'une traitre.


    Dans mon prochain message ici je vous parlerai de ... The Room *bruit de tonnerre*
     
    Carmaï, Ju De Fraise, pincel67 et 1 autre personne ont fait un câlin
  6. Octo

    Octo Truffade, musique et bonnes ondes

    Inscrit:
    8 Mai 2016
    Je viens de voir 12 Hommes en Colère.
    Excellent huis clos avec une ambiance caniculaire palpable. Le scénario est prenant, il y a quelques bons retournements de situation vraiment inattendus (mais jamais tirés par les cheveux). Les acteurs sont excellents et parviennent à donner un caractère propre à chacun des personnages.
    Ce qui m'a particulièrement plu avec ce film c'est qu'il fait précisément ce qu'il est sensé faire, ni plus ni moins. J'ai beau être un partisan des films longs et des conclusions qui prennent leur temps, là le film dure à peine 1h30 et ne se perd pas en détours inutiles qui dénatureraient le propos. Le film ne donne aucune réponse quand à la culpabilité de l'accusé et à vrai dire on ne sait pas si les jurés sont convaincus de sa non culpabilité, simplement parce que ça n'est pas le propos du film. Il se permet également de couper quasi immédiatement après le verdict et la sortie du tribunal. L'objectif était de déterminer si on pouvait être sûr à 100% de la culpabilité du garçon ou non, c'est tout ce que le film promettait et c'est précisément tout ce qu'il montre. Ça peut paraitre un détail mais je trouve ça vraiment agréable de voir un film qui ne cherche pas à surexpliquer chacun de ses éléments mais qui se contente de bien tenir son postulat de base.
     
    Nurin, Rayal et Louison ont fait un câlin
  7. mickaelpagnier

    mickaelpagnier l'unicorne ailé

    Inscrit:
    18 Mars 2017
    idiocracy, de mike judge (avec Luke Wilson et Maya Rudolph, et l'excellent Terry Crews dans le rôle du président)
    7512movie4.jpg Electrolytes.gif idiocracy.gif idiocracy-poster.jpg
     
    Spline et Cuirmoustache ont fait un câlin
  8. Gauthier_KSLL

    Gauthier_KSLL Procrastinateur de l'extrême

    Inscrit:
    24 Mai 2016
    Zombillénium d'Arthur de Pins : tiré des BD éponyme, le film se passe dans un parc d'attractions ayant pour thème les monstres. Jusque là, tout va bien. Sauf que les vampires, zombies loups-garous sont BIEN RÉELS !
    Le film est bien animé, la bande son déchire, les personnages sont cools et c'est drôle en plus de donner des frissons dans les extrémités (de peur et/ou de plaisir, chacun fait comme il veut).

     
    mickaelpagnier a fait un câlin
  9. Leif

    Leif Grand invocateur de gifs de Karime Debbache

    Inscrit:
    24 Avril 2015
    Vu thor Ragnarok ... trop drôle trop bien trop epic. Le seul truc qui manque
    Pas de caméo aux Gardiens de la Galaxie sinon une légère référence parce qu'un personnage secondaire du 1 apparaît dans Thor Ragnarok
     
    Rayal et mickaelpagnier ont fait un câlin
  10. Khymaira

    Khymaira Pilier de forum

    Inscrit:
    31 Janvier 2017
    Je rattrape mon retard dans les sortiiiiiies.
    Donc! Je viens de sortir de It.
    C'était bien.
    L'ambiance était géniale, j'ai vraiment adoré, dans la première partie du film, l'alternance entre les scènes de l'horreur quotidienne et de l'horreur fantastique. Ou la présence du clown durant ces séquences... qui semblait dire "ces choses resteront ancrées en toi"... donnant un tout autre sens à sa phrase culte "nous flottons tous en bas". Comme le climat de terreur de Derry qui restera en "arrière-plan" de l'esprit des enfants. Ce qui fait de Pennywise l'incarnation de traumas enfantins (du fait du harcèlement ou de relations abusives et du scénario). Et puis ce visuel a la fin, quand Pennywise attaque Beverly en sortant du tas d'ordures, et tous les enfants qui flottent en haut... toute l'esthétique de la scène est parfaite, même dans des détails comme le sang qui "flotte en montant". Blblbl.
    Du coup je recommande cette vidéo:


    Et puis j'ai trouvé le placement de "chapitre 1" très bien pensé, aussi: ça donne une sensation d'accomplissement mais aussi indique qu'il y aura une continuité.
     
    Rayal, mickaelpagnier et Nurin ont fait un câlin
  11. Leif

    Leif Grand invocateur de gifs de Karime Debbache

    Inscrit:
    24 Avril 2015
    Hier mon cinéma organisait une "halloween night" un festival dédié aux films d'horreur et je suis... déçu;
    On a vu 3 films pour 30 euros. (ce qui est quand même cher parce que on a pas pu choisir quels films on voulait voir.
    (Attention les Spoilers suivant décrivent parfois des scènes contenant [Mutilation, Sang et violence]

    Happy Birthdead. (vu en VF) - 3/21
    C'est plus une comédie qu'un film d'horreur, le scénar et plein de plothole et en soi le principe d'une meuf qui revit en permanence son anniversaire parce que quelqu'un essaie de la tuer en permanence c'est pas très malin parce que de base un film où l'héroïne peut pas mourir ça n'a pas de tension (sauf si elle doit sauver le monde (lookin at ya Edge of Tomorrow. ) Ici la meuf essaie une seule fois d'agir correctement parce qu'elle croit savoir qui est son assassin. Mais comme elle re-meurt juste (mystère mystérieux ouuuuh) cette réalité ou elle ne se comporte pas comme une pimbèche n'existe plus. L'histoire est convenue, les persos aussi
    Ah comme je l'ai dit c'était une vf et donc on a pas échappé à des coquilles de traduction : genre une meuf qui entraite une autre de Suceur #AccordDuGenre et un mec dotn l'une des 2 seules réplique est "j'ai pas arrêté de te texter" (personne ne dit ça c'est gênant)
    #Spoiler bis (le tueur la met en garde au début du film c'est ouf quoi !

    Jigsaw (vu en vf) (13/20)

    ALors. J'ai pas vu tous les saw donc mon avis se base uniquement sur les 3 premiers de la saga. et celui-ci est dans la parfaite lignée des premiers. En gros, 10 ans après la mort de John Kramer un copycat recommence les jeux de la mort en enfermant 5 personnages dans une ferme abandonnée truffée de pièges mortels et de magnétophones (contenant la voix de John Kramer). Le flic chargé de résoudre et de sauver les victimes est un flic ripou aidé d'un inspecteur des affaires interne et des deux medecins légistes pour un total de 10 personnages à l'écran. et en plus dans les 4 hors du jeu ils se soupçonnent entre eux parce que le coupable ne pourrait pas être "random péon de l'Illinois"
    Bon en vrai c'est bien l'un d'entre eux mais bon. ah et si vous êtes un peu habitué à ce genre de films vous saurez qui est le complice de Jigsaw parmis les 5.
    Au final c'est plutôt pas mal dans la même lignée que les deux premiers avec en plus l mystère de pourquoi Jigsaw qui s'est fait apparemment écerveler dans un des films peut être encore en vie après tout ce temps ???
    L'explication tient à peu près autant la route que pour les 1ers et on apréciera une économie de gore dans les scène avec seulement une tête coupée en deux sur la moitié au début.
    Bref, j'ai plutôt aprécié le film même si le doublage vf (hormis celui de John Kramer est un peu nul mais c'est dans le cahier des charges de tout bon film d'horreur.

    Escape Room vu en Vo (mais cétait pas la peine) 5/23

    Pour l'anniversaire de protagoniste 1, Sa copine lui offre une soirée de mystère dans une escape room underground dans une destination inconnue. Après que "unique minorité visible" soit partie parce que la copine du héros n'a pas daigné lui réserver une place. les 6 amis sont chacun séparés seuls ou par deux dans différentes pièces fermées truffée d'énigmes.

    Au terme de ce qui m'a paru comme une heure de film, deux des six membres du groupe meurent tués et se rendent compte que si dans une heure ils n'ont pas réussi à quitter la pièce ils subiront le même sort.
    Ce film est lent. Ce film n'est pas effrayant, il n'y a presque pas de sang et de scène gore. Et c'est décevant à ce niveau là.
    Les personnages sont tous clichés et jouent mal, la réalisation est basique et le jeu aussi. Dés les 15 1eres minutes ont sait qui va mourir et quelle relation Y a avec ses amis. De plus ils sont tous antipathique, La blonde est bête, son mec est beauf, le gars à lunette est défaitiste, la brune est jalouse, et le héros est égoïste et violent. #LaJoie Bref, néant du fun.
     
    Eleusis et pincel67 ont fait un câlin
  12. mickaelpagnier

    mickaelpagnier l'unicorne ailé

    Inscrit:
    18 Mars 2017
    "life partners" (avec Leighton Meester dans le rôle de Sasha, Gillian Jacobs dans le rôle de Paige, Adam Brody dans le rôle de Tim, etc)
    partners.jpg
    Paige, hétérosexuelle, et Sasha, homosexuelle, ont fait un pacte : la première ne pourra se marier que quand la seconde bénéficiera des mêmes droits. Un charmant jeune docteur va malheureusement changer la donne entre les deux amies...
    Un petit film indépendant vraiment feel good sur l'amitié et le passage à l'age adulte...j'ai bien aimé et je le conseil :coeurs:
     
  13. Zenigame

    Zenigame Saviez-vous que ça veut dire Carapuce en jap ?
    Equipe évènements

    Inscrit:
    8 Juillet 2015
    J'ai rarement autant aimé et detesté un film.

    J’avais vu Dragon Rouge il y a des années et j’avais déjà été marqué par le côté psychologique de la saga, et du personnage d’Hannibal Lecter que Anthony Hopkins joue à merveille. Mais dans ce second volet, on dépasse tellement toute les limites.

    En vrai je m’attendais à tellement plus de gore et de trash. Mais finalement le trash n’est pas visible dans ce film. Tout est dans le dialogue et les manipulations. Depuis le début tu sais que Lecter se joue de Jodie Foster, mais tu arrives pas à savoir comment. Et du coup, quand il commence à jouer avec son cerveau, tu tez sens concerné par sa douce voix.

    Hannibal Lecter confirme tellement son statut de plus grand méchant de l’histoire du cinéma : il est froid, violent, cannibal (quand même) mais surtout il connaît très bien le cerveau humain et sait comment l’utiliser à ses fins. Et faut avouer que la série a très bien reussi à retranscrire tout ça.



    (bon, j’étais assez dubitatif.ve par l’utilisation du personnage transgenre. Mais au final, comme dans Dragon Rouge, cette intrigue est secondaire. Le vrai plot se cache derrière tout ça !

    Le fameux premier film comportant une bande sonore (sorti en 1927) qui retrace l’histoire de Jack Robin, un artiste avec une voix en or qui fuit sa famille juive qui voulait absolument en faire un « enfant de coeur » de la synagogue (pardon, j’ai oublié le nom de l’équivalent juif d’un enfant de coeur)

    Bon, on va passer outre le côté plutot antisémite du film et (surtout) le blackface purement gratuit à la fin, et quand même avouer que c’était une chouette histoire plutot interessante, et bien gérée avec ce qu’ils avaient, et surtout quand tu sais que c’est la prmeière fois qu’un film comporte des bandes sonores, ça fait bizarre (et ça explique certains défauts du film qui reste en grande partie muet. Mais bon, on va fermer les yeux).



    En revanche, bah le blackface quand même. Je savais qu’il y avait ça avant de voir le film, mais je pensais que ça aurait été utilisé dans l’histoire. Non, là il est clairement passable, et c’est terrible. (non, c’est aussi pour justifier un moment où sa mère lui dit « il est devenu l’ombre de mon fils »… Tu la sent, la remarque bien raciste?)



    Bref, comme pour Blanche Neige, je vous conseille ce film pour la prouesse technique, mais pas pour le message.

    … Est-ce que je dois vraiment en parler ?

    Considéré comme l’un des pire films de l’histoire avec un Tommy Wiseau au sommet de sa carrière (non), j’ai tellement regretté d’avoir mis ce film sur ma liste. Ou alors ne pas le regarder seul.e, ça aurait eu le mérite d’être drôle, au moins.



    Pour vous donner une idée, imaginez un film porno sans sexe (ou alors des scènes erotiques de 5 minutes à la place), avec les même acteur.ice.s et les même scénaristes qu’un film porno, mettez ça sur 2h et vous avez The Room. Une vraie misère ce film !



    (mais il y a quand même des scènes cultes. Et vivement le film de James Franco!)

    [​IMG]
     
    Eleusis a fait un câlin
  14. Leif

    Leif Grand invocateur de gifs de Karime Debbache

    Inscrit:
    24 Avril 2015
    V pour vendetta. j'ai pleuré. C'est le 5 novembre alos vous allez me regarder ça fissa ! :')
     
    Misswolfie, Ju De Fraise et pincel67 ont fait un câlin
  15. Zenigame

    Zenigame Saviez-vous que ça veut dire Carapuce en jap ?
    Equipe évènements

    Inscrit:
    8 Juillet 2015
    #1815 Zenigame, 6 Novembre 2017
    Dernière édition: 6 Novembre 2017
    Bon, vous le savez, j'aime beaucoup Digimon.
    Du coup je vais vous parler du dernier film sur Yu-Gi-Oh.

    [​IMG]

    J'ai vu donc ce film hier au Grand Rex pour son unique journée de diffusion en France.

    Avant de le voir, j'avais peur de ce que je verrais. Pour moi ça serait soit un film qui retrace juste le premier épisode en étirant un peu (avec un bonus lié à Ho-Oh), soit un film qui montre qu'il n'a pas vu les épisodes précédent (le fait qu'on dise dans la com qu'il n'y aurait ni Pierre ni Ondine m'a refroidi), soit un film enfantin du même acabit que les 19 autres films. M'enfin malgré mes craintes, j'avais vraiment envie de le voir. C'était peut-être le film que j'attendais le plus (ouais, même plus que Star Wars 8 !)

    Bon, on va pas se le mentir, effectivement on a eu le premier épisode sur grand écran (même si c'était assez abrégé car ils savaient que ceux qui iraient voir ce film étaient avant tout des fans de la première heure), le changement de direction est assez incongru quand même, et parfois le film est assez enfantin.
    Mais à la fois, ils pouvaient pas faire un meilleur hommage à la première saison de Pokémon. J'ai tellement aimé ce film ptn ! Et rien que de vous en parler me donne des frissons !!!

    Bon, je sais pas si vous aimerez autant que moi si vous n'avez pas passé des heures à regarder l'anime étant petit.e, ou si vous l'avez effacé de votre mémoire. Mais il m'a fait énormement de bien. A la fois, ils met en valeur certaines choses qui se sont passés au début de l'aventure de Sacha (parce qu'on ne retrouve pas que le premier épisode, mais aussi quelques uns des meilleures épisodes de la saison 1 !) et répond à quelques questions en suspend.
    Mais pas que. Evidemment comme beaucoup de choses issus de Pokémon, ils mettent avant tout l'amitié en premier plan. Mais je crois que jamais ils n'auraient été aussi loin ! On va pas se le mentir : j'ai pleuré devant ce film à cause d'une scène. Une seule scène dont je n'aurais jamais pensé voir un jour, mais elle était là. Et genre wow ptn !

    Bref, si vous êtes fans de Pokémon, foncez voir ce film (après, préparez vous à une reecriture de la première saison, donc si vous n'aimez pas quand on modifie une oeuvre, mieux vaut passer votre chemin.) ! Si vous aimez pas Pokémon, allez le voir quand même. Je sais pas s'il vous plaira, mais au moins vous y verrez un magnifique hommage aux 20 ans de la franchise.

    PS : et clairement, 4G sur switch confirmed !

    PUTAIN, ILS ONT FAIT PARLER PIKACHU !
    Pire encore, ILS L'ONT MIS DANS SA POKEBALL !!!!

    Ils ont eu le toupet de franchir deux des trois grand tabous de la série. A ce rythme là, je me suis dis "allez, c'est bon, Pikachu va évoluer aussi". Mais même s'ils ont franchi l'impossible, cette scène était tellement incroyable !
    Oh, et puis aussi : ILS ONT TUES SACHA !!!!
    Genre pas comme dans le premier film où il se transforme en statut pour éviter de le tuer, non, ILS L'ONT VRAIMENT TUE PTN !
    Et cette scène était tellement triste ! Heureusement qu'ils l'ont fait revivre celà dit, ça aurait tellement été un grand traumatisme !

    Bref, comme je l'ai dis, ça a été un grand hommage. Alors certes on ne voit pas Pierre et Ondine (mais ils ne l'ont pas oubliés, ils apparaissent quand même dans le générique de fin du coup ça fait quand même plaisir) et au final Sacha n'a récupéré que 3 de ses Pokémon. Mais quand même !
    Déjà, on a l'apparition de Ho-Oh qui était juste un caméo durant toute la série qui est enfin expliqué, avec une vraie suite à cette petite scène qui était à la base juste une promotion de l'arrivé de la seconde génération.
    Ensuite, on a l'épisode Salamèche. Déjà on nous présente en cher et en os le connard qui l'a abandonné (et spoiler : il est effectivement un connard, avec en plus un Féliferno (je deteste ce Pokémon)), mais ici cet épisode va tellement plus loin, avec l'esprit revenchard de Salamèche qui devient très vite Dracaufeu, et qui cherche d'abord à se venger de ce dresseur avant de le sauver à la fin, donnant ainsi une nouvelle porté à la construction du Dracaufeu de Sacha
    Et puis Papilusion ! Non ! Ne me faites pas revivre ce traumatisme de mon enfance !!! (mais la scène était tellement magnifique, revoir Sacha avec Papilusion faisait tellement plaisir, et ici son départ a eu un vrai sens. Bien que j'espérais qu'ils ne rencontrent pas de tribut de Pikachu sauvage après)

    Et puis il rend tellement hommage à la liaison entre Sacha et Pikachu, entre le Pokémon et son dresseur. Déjà, les scènes banales où ils sont juste tous les deux dans la forêt de Jade et les scènes-montage, le sacrifice de Sacha et ensuite de Pikachu contre les Piafabec ET qui est reutilisé à la fin pour tellement de frisson, et puis toute cette scène que je décris tantôt ! C'était magnifique !

    Mais je crois que la scène qui m'a le plus marqué est celle où Sacha se retrouve dans notre monde, où il devient un élève normal d'une école japonaise et qui se rend compte qu'il rêve du monde de Pokémon. C'était moi à 10 ans en fait, qui voulait partir à l'aventure avec ses amis, mais n'étais pas dans le bon monde. Un vrai clin d'oeil à ma génération !

    Bref, ce film était une vraie pépite, et maintenant je veux le revoir. Il dépasse toute mes esperances, c'était magnifique !
     
    Rayal et Eleusis ont fait un câlin
  16. Cuirmoustache

    Cuirmoustache Archange du caca

    Inscrit:
    14 Mars 2016
    J'ai enfin vu Captain Fantastic :

    Olala je l'ai vu avec ma mère en plus et elle m'a dit que c'était tellement ce qu'elle voulait faire avec son amour de jeunesse. Je suis un peu triste qu'une telle utopie ne semble pas pérenne si on s'exclut de la société.

    Mais j'ai trouvé ma nouvelle motivational song :
     
    Ju De Fraise, Rayal, pincel67 et 1 autre personne ont fait un câlin
  17. Leif

    Leif Grand invocateur de gifs de Karime Debbache

    Inscrit:
    24 Avril 2015
    Vu : "James Bond meurt un autre jour". C'était mon 1er james bond evar de ma life que j'aie vu il y a presque 15 ans.
    J'ai arrêté à vingt minutes de la fin tellement je m'ennuyais.
     
    Zenigame a fait un câlin
  18. Zenigame

    Zenigame Saviez-vous que ça veut dire Carapuce en jap ?
    Equipe évènements

    Inscrit:
    8 Juillet 2015
    #1818 Zenigame, 13 Novembre 2017
    Dernière édition: 15 Novembre 2017, à 11:46
    Bon, j'ai vu le premier il y a au moins 5 ans, donc les souvenirs sont pas très frais, on va pas se le mentir (et à l'époque je trouvais que c'était un bon divertissement, sans plus).
    Mais il n'empêche que j'ai trouvé ce second opus ultra bof.
    Je l'avais mis sur ma liste car je savais qu'il y avait quelques répliques que ma saga mp3 préférée, mais dans l'absolu je m'attendais pas à grand chose. Et ça a été le cas.
    Les blagues sont nulles et parfois misogynes, les persos assez detestables, l'histoire au mieux sympathiques et le méchant ridicule. Que dire de plus ?

    Ah oui : je comprend pas comment ceux qui crachent sur le remake de 2016 (qui était assez sympa à regarder, sans pour autant être une perle) peuvent autant vanter ce second épisode. Soyez cohérent, ou alors assumez votre misogynité svp

    Bon, mon avis va être biaisé par la chronique du Bolchegeek sur ce film que j'ai vu peu après (et qui change un peu ma vision de ce film), mais du coup j'ai bien aimé ce film-là aussi.
    J'ai bien aimé l'ambiance normale imposée par les frères Cohen pour raconter cette histoire passée dans le Maine, et surtout la banalité des choses. Tout a été filmé avec une telle simplicité pour construire l'ambiguité entre reel et imaginaire. Surtout avec cette histoire qui marche entre le "plus c'est gros moins on y croit" et le "tiré de faits reels" du début.
    Et puis le fait que les héros soient des personnages normaux c'est cool, c'est dans la continuité de Forest Gump et de Big Lebowski (dont je parlerai dans mon prochain poste ici).

    Bref, ct cool, je vais me mater la série qui a l'air tout autant cool.

    Allez, je fini ce poste avec un film issu de l'expressionisme allemand des années 30, parce que pourquoi pas.
    Donc pour celleux qui connaissent pas, M le maudit est un film germanique de Fritz Lang sorti en 1931, et un des premiers films parlant de ce réalisateur (je crois même le premier) et qui rentre dans le genre expressionisme allemand, un genre qui a beaucoup influencé les thrillers et les films d'horreur d'aujourd'hui. Parmi les plus connus de ce genre, il y a Nosferatu (qui est dans ma liste), Metropolis, le cabinet du docteur Cagliari, Faust ou encore le Golem.

    Du coup M le maudit est un thriller qui retrace l'histoire d'un tueur d'enfant dans une ville non nommée, et qui montre toute la psychose des habitant.e.s qui ont peur que leurs progénitures se fassent avoir. Toute cette paranoïa est interessante à voir, et à la fois issu d'un ancien temps : on est bien loin de la suspicion d'aujourd'hui et de la peur des pédophiles. comme si ce tueur s'attaquait à quelque chose de sacré et qui tombe d'un coup sur la population.
    Bref, tout le film tourne autour de cette paranoïa et de cette chasse à l'assassin qui finit par cette image où on voit le tueur avec un M écrit à la craie sur son épaule, et finit sur une scène qui se fait se poser une question quant à la justice populaire : est-elle légitime, les sentiments et les antécédents psychologiques du tueur doivent-ils interférés le jugement final ? Et puis quid de la peine de mort ? Si c'est questions ont une réponse assez évidente aujourd'hui, je pense qu'à l'époque, ça se posait vraiment, surtout quand il s'agissait de 'attaquer à une chose aussi sacré qu'un enfant.
    Bref, un film très interessant qui est témoin de son époque, autant au niveau de l'art (l'un des premiers films parlant quand même et qui a inspiré masse de thrillers) que dans son époque, puisqu'il a lieu dans une Allemagne entre deux guerres, coincé entre le drame du traité de Versaille et le début de la monté du nazisme (d'ailleurs ce film devait au départ s'appeler "les assassins sont parmi nous", mais a dû être renommé pour éviter qu'on fasse l'amalgame avec les nazis. Une autre époque, je vous dit !
     
    Cuirmoustache, Eleusis et pincel67 ont fait un câlin
  19. hakugei_

    hakugei_ Pilier de forum

    Inscrit:
    16 Novembre 2015
    Bon Cop Bad Cop 2 (film québécois dispo sur Netflix depuis ce weekend)

    Dans les films pop-corn je le mets facilement dans le haut du panier.

    - je vous conseille de voir le 1 avant (il est aussi sur Netflix, il a détruit le box office au Québec à l'époque) pour voir comment se forme le duo, même si je préfère le 2
    - buddy-movie avec un flic québécois et un agent de l'Ontario, les dialogues sont bilingues (choisissez bien la vost, le français québécois aussi sera sous-titré, si vous avez peur de pas comprendre) (ce serait dommage de se taper la vf d'un film bilingue où une grande partie de l'humour repose sur des insultes en français québécois)
    - le film est drôle et prenant à la fois, les comédiens sont tous bons (Colm Feore est excellent !) y a de l'action, du rire et tout et tout. J'ai trop aimé.

    Si quelqu'un connaît d'autres films québécois dans le style, je prends :rougis: Ou des séries, même.
     

Partager cette page

XenForo Add-ons by Brivium ™ © 2012-2013 Brivium LLC.